RGPD ou GDPR – Comment devenir conforme selon la loi européen en web-marketing

Cet article a été écrit par Laura de Zoho marketing et il vous est destiné si vous faites de l’emailing…

  • Qu’est-ce-que le RGPD ?
  • Suis-je concerné par le RGPD ?
  • Qu’arrive-t-il à mon entreprise avec le RGPD ?

Tant de questions résonnent dans votre tête à propos du Règlement général sur la protection des données, qui prendra effet le 25 mai 2018. Il est dit que cela rendra la vie des professionnels plus difficile mais vous vous rendrez compte du contraire. La nouvelle réglementation permet aux marketers d’être plus transparents avec les clients et d’améliorer la réputation de la marque.

Vous utilisez l’e-mail marketing pour votre entreprise ? Nous allons vous expliquer le but du RGPD et les mesures à prendre pour être conforme à cette loi.

Comment le RGPD affecte les professionnels du marketing ?

Le RGPD consiste à aider les individus au sein de l’Union Européennes à prendre le contrôle sur leurs données personnelles utilisées par les organisations. Dorénavant les professionnels doivent faire encore plus attention aux données qu’ils collectent auprès des abonnés, de la façon dont ils les obtiennent, les stockent et les utilisent.

Prenons maintenant quelques scénarios pour comprendre quand une entreprise doit adhérer au RGPD, que ce soit pour le secteur B2B ou B2C.

Entreprise A : Votre entreprise est basée au sein de l’Union Européenne et a des clients locaux.

Entreprise B : Votre entreprise n’est pas basée au sein de l’UE mais vous avez des clients au sein de l’UE.

Entreprise C : Votre ntreprise est basée au sein de l’UE et votre liste de clients est répartie dans différentes régions géographiques.

Entreprise D : Votre entreprise n’est pas basée au sein de l’UE et les clients proviennent des Etats-Unis et du reste du monde.

Si vous faites partie des 3 premiers exemples, alors votre entreprise doit respecter la loi du RGPD. Même si vous faites partie du 4ème point, il est recommandé de suivre cette loi afin de garder à jour vos données et de gagner la confiance des clients.

RGPD : les étapes à suivre pour être conforme

1- Utilisez le double opt-in

Les formulaires d’inscription conformes au double opt-in est un plus pour vos affaires. Il permet de confirmer la volonté de l’abonné. Cela vous aidera à construire une liste d’abonnés actifs.

2- Mentionnez comment vous connaissez vos abonnés

Il est courant d’oublier comment nous connaissons une entreprise et pourquoi nous recevons des e-mails de leurs parts. Ce qui peut amener à une désinscription. Rappelez donc à vos abonnés qui vous êtes et pourquoi ils recoivent vos e-mails. Vous pouvez mentionnez dans le footer la liste d’e-mail dont l’abonné fait partie.

3- Ajoutez les préférences d’e-mails dans vos mmails de bienvenue

L’e-mail de bienvenue doit donner la possibilité à l’abonné de choisir ses préférences : la fréquence de réception des e-mails, le type de contenu…

4- Inclure un lien de désabonnement dans chaque communication

Les abonnés peuvent changer d’avis et avoir envie de se désinscrire de vos services. Incluez un lien de désinscription dans chaque e-mail envoyé pour réduire les signalements de spams.

5- Donnez aux abonnés la possibilité de mettre à jour leurs profils

Laissez aux abonnés la liberté de mettre à jour leurs profils, de modifier ou supprimer leurs données. Ajoutez cette option dans le footer de vos mails. Un bon point pour avoir une base de données à jour.

6- Obtenir le consentement de l’abonné avant de lancer des promotions

Le consentement de l’e-mail marketing est la meilleure forme de marketing ! Il réaffirme l’éthique de la marque. Votre liste d’abonnés est un mix d’individus que vous avez personnellement rencontrés à un événement, de participants à vos conférences, d’abonnés par le bouche à oreille. Il est très important de demander leur consentement avant de les inclure dans la liste d’envoi d’e-mails publicitaires et promotionnels. Cela ne s’arrête pas là, il faut également indiquer clairement pourquoi vous avez obtenu leur consentement. Obtenir et enregistrer les consentements peut sembler difficile ou une perte de temps mais cela vaut la peine. Petit à petit votre liste sera nettoyée et vous aurez un meilleur taux d’ouverture avec des abonnés actifs.

Bonus : Zoho fournit une checklist pour se mettre à jour avec le RGPD.