Pourquoi payer pour créer un site WordPress alors que je peux le créer?

Ok, c’est décidé, il me faut une vitrine sur le net.

Et je pense que je vais le faire avec WordPress.

C’est gratuit et facile, il parait, alors c’est parti !

Bon en premier, j’ai besoin d’un hébergement,

Plusieurs choix s’offrent à moi : 1&1, OVH, Bluehost, Namecheap…

Après avoir comparé, je choisis … Bluehost!

Pas très cher et assez connu… alors pourquoi pas.

Après avoir comparé toutes les offres, j’ai presque compris la différence.

Je n’y passe qu’une heure, après tout, la moins chère doit suffire.

Et puis, on m’a bien dit que je pouvais passer au plan supérieur, si jamais…

Okay, ça y est, j’ai mon serveur et mon nom de domaine, reste plus qu’à installer WordPress…

Grâce à Softaculous, j’installe WordPress en 2 secondes

Bon maintenant, il faut installer un thème ? Bon, et j’essaye maintenant de trouver un thème gratuit !

Je trouve quelques bons plugins avec l’aide des articles de blogs et un thème gratuit disponible sur un site.

Je passe quelques jours à saisir les contenus,

Bon je me doute bien qu’il y a une vraie différence entre les articles et les pages

Mais bon finalement ça se ressemble alors je ne mets que des pages.

Bonheur mon site est en ligne !

Je ne comprends pas pourquoi faire appel aux freelances,

après quelques soirées, j’ai un site correct presque gratuitement !

Quelques semaines, plus tard, mon site ne m’apporte aucun client… Pourquoi ?

Mince, je ne l’ai pas optimisé pour les moteurs de recherche….

Ah bon, même les images, je dois les optimiser….

Et pourquoi mon site met du temps pour s’afficher….

Trois mois plus tard, j’ai des pages qui indique Erreur 404, page non trouvée …

Que se passe-t-il?

Lorsque je saisis l’adresse de mon site, je suis redirigé vers un autre site…

Mince, les plugins gratuits que j’ai installé contiennent un code malicieux…

Comment réparer cela…. J’aurais dû engager un freelance…

C’est vrai que Webmarketing-fr.com m’avait proposé de le faire avec un échéancier.

Oui, j’aurais dû me concentrer sur ce que je fais de mieux. Et laissez des experts s’occuper de mon site.

J’ai perdu tellement de temps… Comme si mon temps n’avait pas de valeur…

Exclusif: Facebook ne montrera plus les estimations d’audience

Exclusif: Facebook ne montrera plus les estimations d’audience

Exclusif: Facebook ne montrera plus les estimations d’audience pour les audiences personnalisées après détection de la vulnérabilité.

Cette décision intervient après qu’une équipe de chercheurs de la Northeastern University a informé la société, par le biais du programme Bug Bounty de Facebook, de la vulnérabilité potentielle à la protection de la vie privée qu’elle avait identifiée en relation aux audiences personnalisées.

L’équipe de recherche de la Northeastern University et de MPI-SWS est le même groupe qui a identifié un autre exploit avec des audiences personnalisées divulguant des numéros de téléphone d’utilisateurs en décembre. En réponse, Facebook a supprimé les estimations de portée pour les campagnes utilisant des données client et a ajouté en mars dernier:

«Entre-temps, nous avons examiné d’autres fonctionnalités de l’interface publicitaire et la manière dont elles pourraient être utilisées à mauvais escient», a déclaré Alan Mislove, professeur à Northeastern et conseiller pédagogique de l’équipe, vendredi après-midi.

La vulnérabilité

L’équipe a découvert un exploit dans lequel elle pourrait déduire les attributs d’un individu inclus dans une liste de courriels, d’adresses ou d’autres informations personnellement identifiables (PII) téléchargés par le public personnalisé à l’aide du rapport de portée estimée disponible dans l’interface de publicité.

Il s’avère qu’il existe un seuil d’arrondi dans ces estimations. Une fois que cela est identifié, un annonceur peut par exemple télécharger une liste d’e-mails directement sur le seuil d’arrondi, puis ajouter un e-mail (ou «victime») à la liste. Si les estimations de la portée changent lorsqu’un attribut de ciblage est sélectionné, l’annonceur peut en déduire que cette personne possède cet attribut. Et inversement, si cela ne change pas, on peut en déduire que la personne n’a pas cet attribut.

audience facebook

Par exemple, Mislove a expliqué que s’il voulait déterminer mon sexe, il pourrait ajouter mon courrier électronique à une liste se situant juste au-dessus du seuil d’arrondi. S’il choisissait ensuite «femme», il verrait les estimations de portée arrondies. S’il choisissait «homme», les estimations ne changeraient pas.

Pour résumer, il serait possible de déduire chacun des quelque 1 200 attributs de ciblage disponibles sur Facebook provenant d’utilisateurs et de courtiers en données tiers, qui représentent environ la moitié du total, explique Mislove, et de créer des profils complets d’individus.

Mislove a fait remarquer que l’utilisateur ne saurait jamais que cela se produisait, comme cela se fait entièrement dans l’interface publicitaire de Facebook, et sans frais pour l’annonceur.

L’équipe a alerté Facebook sur le problème la dernière de mars 2018 et a été récompensée par le programme de prime aux bogues. Compte tenu de ce qui s’est passé depuis le début de la crise des données de Cambridge Analytica sur Facebook, il n’est peut-être pas surprenant que la société prenne des mesures rapides.

«Nous sommes reconnaissants aux chercheurs qui ont découvert ce problème et nous avons suspendu cette fonctionnalité pour le résoudre. La vie privée et la sécurité des personnes sont extrêmement importantes pour Facebook. C’est pourquoi nous prenons très au sérieux tout abus potentiel de notre service « , a déclaré Mary Ku, directrice de la gestion des produits chez Facebook.

Le correctif

Les numéros de portée potentielle ne seront fournis dans aucune configuration de campagne utilisant des audiences personnalisées, y compris pour créer des audiences similaires à partir d’une liste téléchargée, jusqu’à ce qu’un correctif ait été mis au point.

Facebook dit qu’il est en train d’enquêter mais jusqu’à présent n’a trouvé aucune preuve que ses outils ont été utilisés de cette manière. On ne sait pas vraiment comment Facebook pourrait déterminer cela.

Un porte-parole a répété que la protection des informations des personnes était essentielle et que c’était la raison pour laquelle il s’agissait de remédier rapidement à cette vulnérabilité potentielle.

Facebook informera également les annonceurs des changements à venir.

 

RGPD ou GDPR – Comment devenir conforme selon la loi européen en webmarketing

RGPD ou GDPR – Comment devenir conforme selon la loi européen en webmarketing

Cet article a été écrit par Laura de Zoho marketing et il vous est destiné si vous faites de l’emailing…

  • Qu’est-ce-que le RGPD ?
  • Suis-je concerné par le RGPD ?
  • Qu’arrive-t-il à mon entreprise avec le RGPD ?

Tant de questions résonnent dans votre tête à propos du Règlement général sur la protection des données, qui prendra effet le 25 mai 2018. Il est dit que cela rendra la vie des professionnels plus difficile mais vous vous rendrez compte du contraire. La nouvelle réglementation permet aux marketers d’être plus transparents avec les clients et d’améliorer la réputation de la marque.

Vous utilisez l’e-mail marketing pour votre entreprise ? Nous allons vous expliquer le but du RGPD et les mesures à prendre pour être conforme à cette loi.

Comment le RGPD affecte les professionnels du marketing ?

Le RGPD consiste à aider les individus au sein de l’Union Européennes à prendre le contrôle sur leurs données personnelles utilisées par les organisations. Dorénavant les professionnels doivent faire encore plus attention aux données qu’ils collectent auprès des abonnés, de la façon dont ils les obtiennent, les stockent et les utilisent.

Prenons maintenant quelques scénarios pour comprendre quand une entreprise doit adhérer au RGPD, que ce soit pour le secteur B2B ou B2C.

Entreprise A : Votre entreprise est basée au sein de l’Union Européenne et a des clients locaux.

Entreprise B : Votre entreprise n’est pas basée au sein de l’UE mais vous avez des clients au sein de l’UE.

Entreprise C : Votre ntreprise est basée au sein de l’UE et votre liste de clients est répartie dans différentes régions géographiques.

Entreprise D : Votre entreprise n’est pas basée au sein de l’UE et les clients proviennent des Etats-Unis et du reste du monde.

Si vous faites partie des 3 premiers exemples, alors votre entreprise doit respecter la loi du RGPD. Même si vous faites partie du 4ème point, il est recommandé de suivre cette loi afin de garder à jour vos données et de gagner la confiance des clients.

RGPD : les étapes à suivre pour être conforme

1- Utilisez le double opt-in

Les formulaires d’inscription conformes au double opt-in est un plus pour vos affaires. Il permet de confirmer la volonté de l’abonné. Cela vous aidera à construire une liste d’abonnés actifs.

2- Mentionnez comment vous connaissez vos abonnés

Il est courant d’oublier comment nous connaissons une entreprise et pourquoi nous recevons des e-mails de leurs parts. Ce qui peut amener à une désinscription. Rappelez donc à vos abonnés qui vous êtes et pourquoi ils recoivent vos e-mails. Vous pouvez mentionnez dans le footer la liste d’e-mail dont l’abonné fait partie.

3- Ajoutez les préférences d’e-mails dans vos mmails de bienvenue

L’e-mail de bienvenue doit donner la possibilité à l’abonné de choisir ses préférences : la fréquence de réception des e-mails, le type de contenu…

4- Inclure un lien de désabonnement dans chaque communication

Les abonnés peuvent changer d’avis et avoir envie de se désinscrire de vos services. Incluez un lien de désinscription dans chaque e-mail envoyé pour réduire les signalements de spams.

5- Donnez aux abonnés la possibilité de mettre à jour leurs profils

Laissez aux abonnés la liberté de mettre à jour leurs profils, de modifier ou supprimer leurs données. Ajoutez cette option dans le footer de vos mails. Un bon point pour avoir une base de données à jour.

6- Obtenir le consentement de l’abonné avant de lancer des promotions

Le consentement de l’e-mail marketing est la meilleure forme de marketing ! Il réaffirme l’éthique de la marque. Votre liste d’abonnés est un mix d’individus que vous avez personnellement rencontrés à un événement, de participants à vos conférences, d’abonnés par le bouche à oreille. Il est très important de demander leur consentement avant de les inclure dans la liste d’envoi d’e-mails publicitaires et promotionnels. Cela ne s’arrête pas là, il faut également indiquer clairement pourquoi vous avez obtenu leur consentement. Obtenir et enregistrer les consentements peut sembler difficile ou une perte de temps mais cela vaut la peine. Petit à petit votre liste sera nettoyée et vous aurez un meilleur taux d’ouverture avec des abonnés actifs.

Bonus : Zoho fournit une checklist pour se mettre à jour avec le RGPD.